fbpx

raclette

raclette

Hello tout le monde ! Aujourd’hui j’aimerais vous présenter ma façon d’aborder la raclette ! Une des stars de l’hiver ! Dans ma version, il y a deux axes d’amélioration : d’une part, elle rentre un peu plus dans le cadre du rééquilibrage alimentaire sans pour autant sacrifier le goût ! Et d’autre part, je vous présente les autres fromages compatibles à la raclette que j’ai moi-même validée ! Bien sûr, si vous avez essayé la raclette avec d’autres fromages qui ne sont pas mentionnés, n’hésitez pas à le(s) mettre en commentaire sur le blog pour que chaque lecteur puisse apprécier votre idée !


Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est la raclette, il s’agit d’un plat traditionnelle et emblématique de la cuisine suisse, plus exactement du canton de Valais, à base de fromage fondu « LE raclette », raclé au fur et à mesure qu’il fond. Le tout servi traditionnellement avec des pommes de terre en robe des champs (avec la peau) et accompagné de légumes au vinaigre. Pas de charcuterie donc dans la version suisse !

De plus, la raclette (le plat, vous suivez xD) n’a pas toujours été telle que nous la connaissons ! Elle portait même un autre nom : le fromage rôti !

Au Moyen-Age, ce plat existait déjà. Il fallait faire fondre le fromage près d’une source de chaleur comme un feu de cheminée par exemple, et par la suite, le « racler » à l’aide d’un couteau pour faire glisser le fromage coulant dans l’assiette.
Une recette qui apparemment, aurait été créée involontairement par un berger suisse. L’histoire racontait que ce berger aurait posé sa meule de fromage trop près du feu et qu’il a dû racler son fromage fondu sur son pain au lieu d’en déposer des tranches. Une recette plutôt bien réussie puisqu’elle a conquis toute la montagne dès le Moyen-Age.

Toutefois, il faudra attendre plusieurs siècles pour que la « raclette » naisse, connaisse un succès mondial et devienne la raclette telle que nous la connaissions aujourd’hui.
En bref :
XIXème siècle : des auteurs commençaient à mentionner le « fromage rôti » dans leurs écrits (DR. H. Schiner en 1812 et un certain V. Tissot en 1888)
En 1874 : Début de transformation de « fromage rôti » en « raclette ».
En 1900, Popularisation du « fromage roti » dans les vallées pour devenir l’un des plats nationaux préférés des suisses.
En 1909, à l’occasion d’une exposition cantonale des meilleurs vins, le « fromage rôti » servi pour accompagner le vin, a été rebaptisé « raclette » !
Entre 1940-1965 : les premiers appareils à raclette naissaient.
1970 : la raclette traditionnelle s’imposa comme symbole culinaire des séjours à la montagne grâce à l’engouement des sports d’hiver.
1970 : la raclette suisse traversa la frontière pour en créer une nouvelle : la raclette de Savoie !
1970 : une célèbre marque d’électroménager française créa l’appareil à raclette telle que nous la connaissions aujourd’hui !

Fiou ! Que de péripéties pour ce plat suisse ! Vous êtes toujours avec moi ? Allez, on arrête le cours d’histoire et on rentre dans le vif du sujet : la recette de la raclette !

1 personne
Temps de préparation : 5 mins 
Temps de cuisson : mins 15 mins
Informations nutritionnelles : 
Calories estimées pour une personne  : 
Raclette traditionnelle en moyenne :
Fromage : 186g (645 kcal)
Pomme de terre : 230g (175 kcal)
Charcuterie : 140g (340 kcal)
1160 kcal / la portion de raclette traditionnelle.
Raclette de Twinsribbons :
Fromage : 60g (240 kcal)
Pomme de terre : 100g-200g  (75/150 kcal)
Charcuterie : 125g (300 kcal)
Légumes : 100g ex salades avec vinaigrette sans huile sans sucre : (environ 20 kcal)
710 kcal / la portion de raclette de Twinsribbons.
Les plus :
Riche en protéines
Riche en glucides
Riche en calcium
Riche en chlore
Riche en cuivre
Riche en iode
Riche en magnésium
Riche en manganèse
Riche en phosphore
Riche en potassium
Riche en sélénium
Riche en zinc
Riche en vitamine A
Riche en vitamine B1
Riche en vitamine B2
Riche en vitamine B3
Riche en vitamine B6
Riche en vitamine B9
Riche en vitamine B12
Riche en vitamine E  

Les moins : 
Riche en acide gras saturés 
Riche en cholestérol 
Riche en sodium

USTENSILEES UTILISES :

(pour les acheter cliquer sur les images. En achetant ces ustensiles à partir de mon lien, vous contribuez à la survie de ce blog sans payer le produit plus cher. 😉 )

MODE DE CUISSON :

INGRÉDIENTS :

Une raclette n’est pas une raclette sans ce trio phare :
fromage – charcuterie – pomme de terre
Le but n’est pas de s’en priver mais de mieux les choisir et surtout veiller au quantité. 😉

100g de pomme de terre pour cuisson vapeur / salade / à poêler, de même calibre pour une cuisson homogène.

Astuce : La liste non exhaustive des pomme de terre pour cuisson vapeur / salade / à poêler :
Pomme de terre Amandine
Pomme de terre Annabelle
Pomme de terre Belle de Fontenay
Pomme de terre Charlotte
Pomme de terre Chérie
Pomme de terre Franceline
Pomme de terre Pompadour
Pomme de terre Ratte
Pomme de terre Roseval

125g de charcuterie / personne

Astuce nutrition : 125g de charcuterie / semaine, seulement ?!
Eh oui, c’est la limite des recommandations actuelles, étant donné que la charcuterie est un groupe d’aliment à éviter à cause de leur forte teneur en graisses, et notamment en graisses saturées, qui favorisent les maladies cardiovasculaires. 

Astuce nutrition : Remplacer la charcuterie par de la viande blanche à saisir sur le grill ?
Une hérésie pour certain, mais une idée astucieuse pour manger moins de charcuterie. Cette idée permet aux personnes qui ont un quota de sel très limité, de manger avec vous ! 😉 Pour plus de saveurs, vous pouvez mariner des aiguillettes de volaille au citron, aux herbes….

Astuce nutrition : Quelles charcuteries choisir pour une raclette allégée ?
Si vous optez pour de la cochonnaille, sachez que toutes les charcuteries ne se valent pas ! Certaines sont plus grasses que d’autres !

Essayez de privilégier les charcuteries riches en protéines mais faibles en matière grasse :
jambon de poulet : 100 kcal / 100g
bacon (attention pas lard) : 120 kcal / 100g
jambon blanc : 120 kcal / 100g
rôti de porc : 160 kcal / 100g
bresaola : 175 kcal / 100g
viande de grison : 205 kcal / 100g
jambon cru : 225 kcal / 100g
jambon de Bayonne : 230 kcal /100g
jambon Serrano : 235 kcal / 100g
jambon de Parme : 250 kcal /100g
coppa : 300 kcal / 100g

Eviter les charcuteries très grasses :
rosette : 320 kcal / 100g
pancetta : 355 kcal / 100g
saucisson : 420 kcal / 100g
chorizo : 425 kcal / 100g
salami : 460 kcal / 100g
rillettes : 300-500 kcal / 100g

60g de fromage / personne.

Astuce nutrition : Quoi 30g de fromage / jour, seulement ?!
Les recommandations nutritionnelles actuelles conseillent fortement 30g de fromage / jour, soit une tranche de fromage à raclette industrielle qui avoisine souvent vers les 25g. Oui, je sais c’est peu pour des amoureux de fromage.

Astuce nutrition : A vous de choisir :
Soit, vous faîtes votre razzia de fromage et vous fermez les yeux les mauvais points !

Soit, vous trichez un peu en lisant mes astuces jusqu’à la fin ! 😉
Au lieu de rester sur 30g / personne et vous frustrer, je vous propose de prendre 60g de fromage / personne ! Vous laissant 1 jour de rattrapage sans fromage.

Astuce nutrition : Tricherie psychologique !
Pour ne pas avoir « l’impression » d’être trop limité en fromage, je vous suggère de demander au fromager de couper des tranches plus fines, voire 3 fois plus fine que la normale. Une tranche standard fait 6mm, demandez à vôtre fromager de les couper en 2mm.
Ainsi au lieu d’avoir 60g de fromage / personne, soit 2,4 tranches, vous aurez 60g de fromage / personne soit 7-8 tranches de fromage !
C’est purement psychologique ! 😉

Astuce nutrition : On mange intelligemment !
Tout ça pour dire que le fromage est un produit riche en calcium certes, mais qu’ il fait aussi parti des produits à base de graisse animale qu’il faut consommer avec beaucoup de modération et en particulier les fromages à pâte pressée non cuite : 30g de matière grasse / 100g de produit.

Astuce nutrition : Quels fromages choisir pour une raclette allégée ?
Voici la liste des fromages essayés lors d’une raclette et triés du moins caloriques au plus caloriques :
Rocamadour / Cabécou : 280 kcal / 100g
Livarot : 300 kcal / 100g
Picodon : 320 kcal / 100g
Fourme d’ Ambert : 330 kcal / 100g
Maroilles : 330 kcal / 100g
Brezain : 340 kcal / 100g
Munster : 345 kcal / 100g
Raclette : 350 kcal / 100g
Morbier : 355 kcal / 100g
Bleu de Gex : 366 kcal / 100g
Saint Nectaire : 360 kcal / 100g
Abondance : 395 kcal / 100g
Beaufort : 415 kcal / 100g

100-200g de légumes / personne

Astuce nutrition : Un peu de fraîcheur avec la raclette s’il vous plait !
Que la raclette party se joue à domicile ou à l’extérieur, vous pouvez toujours opter pour une salade de saison avec une vinaigrette sans matière grasse, qui coupera ce surplus de gras que l’on ressent parfois dans la bouche.

Astuce nutrition : Y’a pas que les patates dans la vie !
Pour accompagner votre fromage, vous pouvez aussi opter pour des légumes précuits que vous pouvez réchauffer sur le grill ou dans le poêlon !
Des oignons, une fondue de poireau sans crème ni beurre, des rondelles de carottes vapeur, des bâtonnets rôtis de citrouille / potiron / potimarron au four… Ou même des rondelles de champignons de paris ainsi que des courgettes crus à poser directement sur le grill !

Condiments :
Cornichons, oignons grelots au vinaigre…

Condiments facultatifs :
moutarde, des herbes aromatiques (origan, thym, herbes de Provence…) confiture d’oignon ou confiture de figue pour les amateurs de sucré-salé (on me l’a déjà demandé à table alors pourquoi pas, même si je ne le recommande pas nutritionnellement parlant !)

RECETTE DE la raclette : Comment réussir sa raclette ?

On commence par avoir un bon équipement :
au moins un poêlon / personne.

Astuce : Cette astuce permet d’éviter les frustrations d’attente parce que dans le partage du poêlon, y’en a toujours un qui le monopolise plus que l’autre !

1 heure avant que la raclette party commence :
Anticiper la cuisson des pommes de terre vapeur, à l’eau voire au micro-onde selon les pommes de terre. Mais personnellement je l’ai fait à l’eau.

Cuisson à l’eau :

Astuce : Pour réussir la cuisson des pommes de terre à l’eau :
Commencer la cuisson des pommes de terre par un démarrage à l’eau froide, afin que la cuisson homogène à l’extérieur de la pomme de terre comme au cœur.

Astuce : Pour vérifier la cuisson des pommes de terre à l’eau
La cuisson des pommes de terre à l’eau met environ 15-20 minutes. Toutefois, il s’agit d’une moyenne, car plus les pommes de terre sont grosses plus elles mettront du temps à cuire.

Pour vérifier que vos pommes de terre soient cuites, piquez-les avec un couteau ! Si la lame rentre facilement, C’est qu’elles sont cuites !

Lorsque les pommes de terre sont cuites, jeter l’eau en laissant tout de même un fond.
Remettre les pommes de terre dans la casserole.

Astuce : Comment garder les pommes de terre au chaud ?
Placer cette casserole de pomme de terre sur la partie grill de votre appareil à raclette ! Le fond d’eau dans la casserole permettra aux pommes de terre de rester chaudes sans coller au fond de la casserole

30 mins avant le début de la raclette party :
Sortir la charcuterie et le fromage du réfrigérateur.

Astuce : Le froid tue le goût !
La charcuterie étant moins froide aura plus de goût et le fromage fondera plus vite.


Diviser en deux, les grandes tranches de charcuterie.

Astuce : Tricherie psychologique sur la charcuterie de la raclette :
Cette astuce vous donnera l'impression d'en avoir plus et pour que ce soit plus pratique aussi à manger.

Répartir l'ensemble "charcuterie-fromages'condiments" dans plusieurs plats différents autour de la table.

Astuce : Stop à la mendicité de fromage ou de charcuterie toute les 5 minutes !
Rien de plus frustrant que devoir mendier du fromage ou de la charcuterie toute les 5 minutes ! En répartissant équitablement l'ensemble des mets partout autour de la table, il n'y aura plus de problèmes ! 😉

10 mins avant que la raclette party commence (pas besoin de plus) :
Anticiper le préchauffage de votre appareil à raclette.

Astuce : Cette démarche permet d'entrer directement dans le vif du sujet, une fois fromage placé sous le grill. Plus besoin d'attendre une éternité pour que le fromage fonde !

La raclette party est prête !
Personnellement je l'aime avec le fromage fumé, particulièrement le brezain avec du jambon (Cru, de Bayonne, de Parme ou Serrano) et de la rosette.
Côté boisson, pas d'alcool pour moi, car je n'aime pas ça, mais vous pouvez prendre un petit verre d'Apremont de Savoie ou de Chasselin de Suisse.
Pour ma part, je craquerai bien pour un verre d'eau au sirop de myrtille (fruit incontournable de la gastronomie montagnarde).

Quel dessert après une raclette ?
Si vous n'arrivez pas à terminer votre repas sur une fin salée, vous pouvez opter pour un dessert léger : une mousse, une compote ou une tarte de fruit de saison (mytille, pomme, poire, clémentine...).
Mes recettes desserts compatibles post-raclette :
compote de pomme maison
tarte aux pommes façon bouquet de roses.

Personnellement, je préfère une petite infusion pomme-cannelle où je rajoute de la cannelle (très bon pour réduire son taux de cholesterol et son taux de glucose dans le sang) ou un thé. Pourquoi pas un thé à la menthe pour son côté rafraîchissant si vous aimez ça ! 🙂

Quant au fameux "digeo" pourquoi pas un petit génépi, A CONDITION que vous ne prenez pas la route ! Non sérieusement, c'est important !

Mais avant de vous affaler sur le canapé et de commencer à somnoler ! Pensez à (pré)nettoyer votre appareil à raclette !

Comment nettoyer son appareil à raclette et le reste ?
Si vous avez utilisé la partie grill de votre appareil à raclette, dès que vous éteignez votre machine (encore chaude), pensez pré-nettoyer votre grill en plaçant quelques glaçons sur votre appareil pour faire décoller les sucs, à l'aide d'une spatule en bois et d'essuie-tout. Le but est d'enlever le plus gros.
Vous pourrez passer l'éponge savonneuse côté doux plus tard.

Lorsque vous avez fini votre repas (pas 1 heure après hein), pensez rapidement à faire tremper les poêlons, les assiettes et les couverts dans l'eau chaude ou carrément lancer un cycle de lave-vaisselle car le fromage tache. Ca évite d’abîmer le revêtement anti-adhésif des poêlons avec une éponge trop abrasive ou de passer la soirée à tout gratter avec une spatule en bois... 

Bien sûr l'appareil à raclette lui même ne part pas au lave-vaisselle ! Un petit coup d'éponge et c'est tout !

Vôtre petit (pré) nettoyage est fait, maintenant vous avez le choix entre comater à moitié avec vos convives ou faire une petite marche digestive ! 😉

Tu as aimé l'article ? Participe à l'épanouissement du blog en mettant des commentaires directement sous l'article et en le partageant sur les réseaux sociaux ! Tu peux même me taguer si tu le souhaites ! Je suis présente sur Instagram - Pinterest - Facebook - Twitter

Tu as fait une de mes recettes ? J'ai hâte de voir ton chef-d'oeuvre !
Mets en ligne ta photo / vidéo sur ton compte instagram, et tague-moi avec "@twinsribbons" ! Je repartagerai la photo/vidéo de ta création dans ma story !

Tu aimerais avoir des articles de qualités plus souvent ? pour que je puisse vous partager encore plus d'articles de qualité sans avoir de problèmes financiers, tu peux me faire un petit don d'1€ ou plus sur mon Tipeee, c'est sans engagement !

Si tu n'as pas beaucoup d'argents, tu peux quand même me soutenir gratuitement en regardant quelques vidéos !


Dans tous les cas, tu gagnes quelque chose en retour !

 

Related Posts



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *