fbpx

Blog de cuisine / lifestyle / bons plans - Blog Val d'Oise

Tout savoir sur le miel

Tout savoir sur le miel

Le miel un fabuleux nectar sucré riche en vitamines et en oligo-éléments étant limite considéré comme une potion magique par nos ancêtres.

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Si tu n’as pas le temps de lire, je t’invite à enregistrer l’article dans ton Pinterest et le consulter plus tard !

Composition du miel :

Le miel est un nectar bien sucré mais pas que ! Il est composé de 80% de sucre et 20% d’eau, avec son lot de vitamines et de minéraux.
Parmi ses 80% de sucre : il y a en moyenne :
_38% de fructose
_31% de glucose
_31% de saccharose

J’insiste sur le « en moyenne » car tous les miels ne se valent pas et n’évoluent pas de la même manière.
En effet, plus un miel a de fructose, plus il prendra du temps à se cristalliser, à devenir crémeux, voire granuleux.

Ajouter à cela, presque 1% du miel représente les vitamines et oligo-éléments. Alors certes, aucune vitamine ni minéraux est une bonne source, car il faut manger beaucoup de miel pour atteindre vos quotas journaliers. A ce rythme-là, vous atteindrez le diabète avant de toucher au but !

Nutrition :

100G DE MIEL
énergie300 kcal
protéines0.56
glucides82
calcium (mg)8
cuivre (mg)0.01
fer (mg)0.2
magnésium (mg)4.26
manganèse (mg)0.16
phosphore (mg)5.6
potassium (mg)70.3
sélénium (mg)10
sodium (mg)4.11
zinc (mg)0.1
vitamine B2 (mg)0.07
vitamine B3 (mg)0.11
vitamine B5 (mg)0.07
vitamine B6 (mg)0.1
vitamine B9 (mg)0.1
vitamine C (mg)0.8

8 Bienfaits du miel :

Le miel, un sucre naturel :

Le miel est certes composé de glucides simples (sucres) mais il est meilleur pour la santé que le sucre blanc raffiné industriel :
_moins calorique que le sucre à poids égal
_plus sucrant que le sucre (comptez 75g de miel pour 100g de sucre pour le même pouvoir sucrant)
_comportant des vitamines et des minéraux

Le miel, un bon défenseur pour notre flore intestinale :

Selon des études, il parait que le miel aurait des effets prébiotiques sur notre corps, en améliorant les bifido-bactéries et les lactobacilles notamment sur leur croissance, leurs activités et leur vitalité.

Le miel, un bon régulateur de transit :

Légèrement laxatif, le miel permet de soulager les problèmes de digestion, notamment en cas de constipation occasionnelle.

Le miel, un bon tonifiant pour l’organisme :

Certains miels agissent contre les états de faiblesse, très efficaces contre les coups de fatigues, les femmes venant d’accoucher, les personnes en convalescences ou encore le manque d’appétit.

Le miel, un combattant contre l’insomnie :

Il aide le corps à lutter contre la fatigue mais aussi à se détendre. Une cuillère de miel dans un lait tiède permet de libérer du glycogène, substance essentielle pour le sommeil.

Le miel, un anti cancer et un anti maladie cardio-vasculaire :

Riche en flavonoïdes, il neutralise les radicaux libres et prévient l’apparition des maladies cardiovasculaires ainsi que les cancers. A noter que tous les miels ne se valent pas. En règle général, plus le miel est foncé, plus il comporte de propriétés antioxydantes.

Le miel, un bon remède contre les maux de gorges et la toux :

Idéal pour apaiser les gorges irrités, à consommer nature ou dans une infusion.

Le miel, un bon antibactérien et antiseptique :

Avec ce dernier, il est possible de traiter certaines affections gastro intestinales mineures en empêchant l’adhérence des cellules bactériennes aux cellules épithéliales de l’intestin. Autrement dit, empêcher la fixation et la prolifération des bactéries.

Au vu de ses pouvoirs antibactériens , il est également bon pour apaiser l’acné, l’eczéma ou encore les crises de pellicules.

3 Contre-indications du miel :

Il a beau à posséder mille et une vertus, certaines personnes ne le supportent pas :
_Les personnes allergiques aux pollens sont susceptibles d’être allergique ou intolérante au miel.
_Les diabétiques.
Même si le miel d’acacia possède un indice glycémique bas, il est recommandé de consulter un médecin avant d’en prendre et de connaître la dose journalière à ne pas dépasser.
_Les nourrissons de moins d’un an (risque de botulisme infantile)
En effet, le miel même pasteurisé, risque de comporter la bactérie Clostridum botulinium, provocant chez le nourrisson, dont la flore intestinale est immature, divers symptômes jusqu’à la mort de l’enfant.

Les différents miels :

Cet édulcorant naturel, possédant des qualités énergétiques, nutritives, médicinales et gustatives, on aurait tord de le bannir de notre alimentation ! Et ça tombe bien, il y en a pour tous les goûts !

Les miels de plantes à fleurs :

Miel de colza : d’une couleur jaune paille, ce miel est souvent appelé « miel de printemps ». Possédant parfois un petit arrière-goût de chou qui le dessert, il est néanmoins très riche en bore et en calcium.
Recommandé pour les personnes atteintes de rhumatisme.

Miel de lavande : d’une couleur blanche nacrée aux notes fruités et légèrement acide, ce miel possède des vertus antiseptiques et anti-inflammatoires.
Recommandé pour les maux de tête et les guérisons locales : les brûlures, les blessures, les petites piqures peu importantes.

Miel de thym : d’une couleur jaune orangé à la teinte rousse, il soulage les voies respiratoires (bronchites, asthmes, toux, rhumes…), stimule les fonctions digestives, renforce le tonus musculaire.
Recommandé pour toutes les personnes ayant des difficultés respiratoires et aux sportifs.

Les miels d’arbres :

Miel d’acacia : d’une couleur jaune or à la saveur douce, il est un bon régulateur intestinal et possède un indice glycémique bas : 20 contre un miel toutes fleurs : 80.
Recommandé pour les enfants et les diabétiques après confirmation du médecin.

Miel de bourdaine : d’une couleur assez ambrée et aux saveurs très fruités, ce miel a des effets purgatifs.
Recommandé pour les constipations occasionnelles ou pour les personnes âgées aux transits ralentis.

Miel de bruyère : d’une couleur ambrée à la teinte rousse et aux saveurs corsées, il possède des vertus tonifiantes, diurétiques, antianémique et antiseptique.
Recommandé pour les personnes atteintes de problèmes rénaux, d’affections urinaires, d’ostéoporose, de fatigue ou d’anémie.

Miel de cerisier : d’une couleur ambrée à la teinte rousse, il vire au jaune gris lorsqu’il cristallise. Doté de saveurs douces avec un léger arrière-goût de pruneau et de cerise, il possède des vertus diurétiques.
Recommandé pour les personnes atteintes de problèmes rénaux et d’affections urinaires.

Miel de châtaignier : d’une couleur ambrée aux saveurs corsées et boisées, ce miel a des effets bénéfiques sur la circulation sanguine, possède également des vertus cicatrisantes et anti fatigue.
Recommandé pour les personnes ayant des problèmes cardiovasculaires, besoin de peps, ou pour les petits bobos.

Miel de chêne : d’une couleur sombre, presque noire, aux arômes proches du réglisse avec des notes discrètement mentholé, il s’agit d’un des miels les plus riches en oligo-éléments.
Recommandé pour les personnes ayant des problèmes respiratoires.

Miel de citronnier : d’une couleur jaune, son parfum citronné nous envoie directement mentalement aux portes du Sud de la France. Il possède de bonnes vertus antiseptiques.

Miel d’eucalyptus : d’une couleur brune foncée, ce miel possède un goût subtilement mentholé.
Recommandé pour
_les femmes ménopausées ayant des bouffées de chaleurs et des palpitations.
_les personnes ayant des problèmes respiratoires (toux, bronchites, asthmes, tuberculose…)
_les personnes ayant des problèmes d’infections urinaires
_les personnes ayant des rhumatismes

Quel type de miel acheter ? :

Idéalement, un miel pur d’origine française. En effet, la législation n’est pas partout pareil dans le monde pour des raisons économiques : certains miels fabriqués hors de l’UE ne sont que du sirop de glucose mélangé à de l’eau, autrement dit, un faux miel, dénué de vitamines et de minéraux. Alors, gardez les yeux ouverts et lisez attentivement l’étiquette du miel avant de l’acheter. Celle-ci doit être traduite si le produit ne provient pas de France. Prêtez également attention aux éléments suivants :
_la liste des ingrédients ne doit mentionner que 100 % de miel brut, cru ou naturel
_la durée de conservation
_les conditions de stockage
_le pays d’origine
_l’entreprise qui vend le produit et ses coordonnées doivent être renseignés

Faut-il acheter du miel auprès des producteurs locaux ? :

Idéalement oui, à conditions de connaître le producteur ou d’avoir la garantie d’acheter du miel brut, naturel extrait à froid, emballé et conserver dans de bonnes conditions.

Attention aux miels vendus sur les bords de la route ou à des foires : notamment en été, où les chaleurs sont importantes (40°c voire plus), qui font perdre aux miels toutes leurs qualités nutritives.

Comment cuisiner le miel ? :

Le miel apporte de la couleur et de la saveur aux plats. Malheureusement, pour conserver ses valeurs nutritionnelles ainsi que ses qualités thérapeutiques, il n’est pas pas recommandé de le cuire à plus de 40°. Idéalement, serait de l’ajouter à la fin et de servir le met / la boisson aussitôt.

Tu es sur Pinterest ?

Voici l'image à épingler pour t'inspirer à nouveau de cet article !
Pour encore plus de photos voici mon compte Pinterest

Like et partage si tu as aimé l'article !


Tu as un commentaire / un conseil à partager ou juste me dire merci ?
Ecris-le sous cet article, en commentaire, plutôt que sur les réseaux sociaux ! Il sera mieux conservé et visible par tous !

Si tu as des informations / faits intéressant(e)s à partager, n'hésite pas à le faire en citant tes sources fiables. Je m'efforce de trouver des sources fiables pour vos donner des informations, alors les ragots n'ont pas leur place ici !
Autrement dit, les commentaires des personnes qui étalent "leurs sciences" avec les "machin m'a dit..." ne seront pas mis en ligne !


icone-contributeur

Tu aimerais avoir des articles de qualités plus souvent ?

Deviens mon mécène en me soutenant sur Tipeee! C'est sans engagement !

Si tu n'as pas beaucoup d'argents, tu peux quand même me soutenir gratuitement en regardant quelques vidéos sur mon Clipeee !

Dans tous les cas, tu gagnes quelque chose en retour !






Sources :
https://ciqual.anses.fr/#/aliments/31008/miel
https://www.anses.fr/fr/content/pas-de-miel-pour-les-enfants-de-moins-d'un



Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer