fbpx

Blog de cuisine / lifestyle / bons plans - Blog Val d'Oise

foie gras mi-cuit en terrine

foie gras mi-cuit en terrine

Hello tout le monde ! Aujourd’hui, j’aimerais vous partager une des recettes que j’aime tant sur le foie gras : le foie gras mi-cuit en terrine !

Il existe autant de recettes de foie gras que de ménagères qui cuisinent, voire même plus car moi-même j’en ai plusieurs ! Mais aujourd’hui, je vous partage ma recette de foie gras mi cuit sans alcool en terrine, tirée de plusieurs recettes glanées lors de mes rencontres culinaires, mais aussi inspirée de grands chefs comme celle de Maïté, d’Auguste Escoffier, d’Alain Ducasse ou encore de Thierry Marx.
D’habitude, je cuisine le foie gras mi-cuit, mais au moment où j’ai réalisé l’article, je l’ai fait « cuit » pour qu’il convienne plus aux palais de mes invités du moment. C’est pour cela qu’il n’est pas rosé à cœur sur la photo.

Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, il s’agit d’un foie entier, de canard ou d’oie ayant eu un gavage artificiel par l’homme au lieu d’un auto gavage naturel (préparation naturelle des oiseaux migrateurs vers les pays chauds). Un foie donc engraissé, nommé foie gras que l’on assaisonne avant de le cuire, puis savouré froid.

Le foie gras, un délice ancestral

Un met tant apprécié depuis la Rome antique, voire même depuis l’Egypte ancienne, il y a 5000 ans ! Nous savons de sources sûres, que les égyptiens élevaient et gavaient les oies (hiéroglyphes dans les tombeaux égyptiens) avec de la bouillie de figues séchées.
Ce que nous ne savons pas c’est la raison de leur gavage, nous ne savons pas si c’est pour la chair ou pour le foie.

Au Ier siècle, Pline l’Ancien évoque le gavage d’oies chez les Romains à l’aide de boulettes de figues séchées, broyées et mouillées.

Au IVème siècle, nous avons enfin la première recette de foie gras d’oie dans le livre de De re coquinaria d’Apicius.

Du Vème siècle au XVIème siècle, il existe peu de traces écrites sur le foie gras. En revanche, nous savons que la tradition du foie gras s’est perpétuée après la chute de l’Empire romain en Europe centrale et beaucoup dans les communautés juives. Ils répandirent l’élevage des oies, de l’Alsace jusqu’à l’Oural.

Au XVIème siècle, le maïs arrive en Europe, mais le foie gras de canard, ne sera pas pour tout de suite.

Au XVIIIème siècle, il existe enfin des traces qui prouvent que le gavage existe dans le Sud-Ouest de la France.

Pourquoi mange t-on du foie gras à Noël ?

Nous mangeons du foie gras tout simplement parce que c’est la meilleure période pour le consommer. Les oisons et les canetons naissent majoritairement au printemps. A l’automne, ils commencent à être bien portants surtout quand ils se gavent pour se préparer à migrer vers les pays chauds. Ces palmipèdes d’élevage ne migrant pas, ils sont parfaits pour être consommés à Noël !

Pour ceux qui ont des doutes sur le bien-être animal :

Pour ceux qui sont d’office anti foie gras :

Si la messe est déjà faite, je respecte entièrement vôtre choix, mais respectez aussi le nôtre.
Si vous aimez le faux gras (faux foie gras, pour ceux qui connaissent pas), tant mieux. Mais pour ma part, ça ne ressemble pas du tout au foie gras. C’est bon mais c’est autre chose.

Pour ceux qui veulent essayer le faux gras, vous pouvez le commander par là et forger votre propre avis.

Bref, trêves de bavardages, voici ma recette de foie gras mi-cuit en terrine !

10 personnes 
Temps de préparation : 20 mins 
Temps de décongélation (si foie gras congelé) : 24h 
Temps de repos : 24h
Temps de cuisson : 
15 mins (mi-cuit)
20-30 mins (cuit)
Informations nutritionnelles : 
Calories estimées pour une personne  :  
500 kcal / 100g
350 kcal / 70g la portion de foie gras recommandé selon les nutritionnistes.
250 kcal / 50g la portion de foie gras
+ 100 kcal / 100 ml le petit verre de Sauternes / Montbazillac
Les plus :
Riche en protéines
Riche en acides gras mono-insaturés
Riche en oméga 3
Riche en oméga 6
Riche en fer
Riche en vitamine A
Riche en vitamine B6
Riche en vitamine B12
 

Les moins : 
Riche en acide gras saturés 
Riche en cholestérol 

USTENSILEES UTILISES :

(pour les acheter cliquer sur les images. En achetant directement ces ustensiles à partir de mon lien, vous contribuez à la survie de ce blog sans payer le produit plus cher. 😉 )

MODE DE CUISSON :

MODE DE conservation :

INGRÉDIENTS :

Astuces pour choisir un bon foie gras cru et frais :
_ pas de tâches de sang
_ très propre
_ pas de marque sur le produit
_ plus jaune que gris
_ 500g le foie gras entier, et pas plus gros, car souvent les plus gros que 500g rendent beaucoup trop de gras, donc pas rentable.
_vérification à la pression du doigt : si la trace de la pression rebondit / s’estompe c’est qu’il ne rendra pas trop de gras. A l’inverse, s’il se casse, il y a de grande chance, qu’il fond à la cuisson.

  • 5g de sel fin

Astuce : 10g de sel / 1kg de foie gras

  • 1g de sucre

Astuce foie gras + sucre :
Le sucre permet d’enlever l’amertume du foie gras

  • 1g de poivre blanc
  • 1/2 casserole d’eau

RECETTE Du foie gras mi-cuit en terrine :

Acheter la bonne quantité de foie gras selon la terrine :

Pour connaître la quantité de foie gras nécessaire à la terrine :
_placer la terrine sur la balance alimentaire.
_appuyer sur "tare" pour remettre la balance à zéro afin de pouvoir connaître la vraie contenance de la terrine sans son poids.
_remplir la terrine sur la balance, d'eau
_noter le chiffre
_acheter la quantité nécessaire.

J-1 : Décongélation du foie gras (s'il est surgelé) :

  • Décongeler le foie gras au réfrigérateur pendant 24h

Astuce : hygiène alimentaire : abats :
Les abats doivent être consommés / traités le plus frais possible.
Au delà des 72h, il n'est plus recommandé de le manger.

J-1 : Préparation du foie gras :

  • A température ambiante, ouvrir le foie gras
  • Enlever le fiel (vert), si ce n'est pas déjà fait
  • Déveiner le foie gras, si ce n'est pas déjà fait
  • Saler et poivrer

J-1 : Cuisson du foie gras basse-température :

  • Préchauffer le four à 170°c.
  • Disposer le foie gras assaisonné dans un petit plat allant au four.
  • Placer la sonde au cœur du foie gras, en prenant soin de laisser le clavier de la sonde à l’extérieur du four.
  • Enfourner pour 15 mins environs (20-30 mins pour un foie gras cuit à cœur), en fermant la porte du four sur le câble.
  • Retirer foie gras dès qu'il est à 60°c à cœur.

J-1 : Préparation de la terrine de foie gras :

  • Égoutter le tout pour enlever l’excédant de gras de canard.

Astuce anti-gaspillage alimentaire : Ne jetez pas le gras de canard / oie !
Il est bon pour vôtre santé à dose raisonnable et peut vous servir pour diverses utilisations ultérieures ! Conservez-le dans un bocal au réfrigérateur !

  • Disposer la bonne quantité de foie gras égoutté dans la terrine.
  • Placer la presse de la terrine sur le foie gras.
  • Mettre un poids sur la presse, comme une conserve assez lourde.

Astuce foie gras : le pressage est important pour avoir quelque chose d'agréable en bouche. Sinon on va se retrouver avec un mille-feuille entre la chair et la graisse.

  • Réserver au réfrigérateur pendant au moins 24 heures.

Jour J : 10 minutes avant :

  • Sortir la terrine du réfrigérateur, pour la placer à température ambiante, afin qu'elle ait plus de goût à la dégustation.

Bon appétit !

Comment conserver le foie gras en terrine ?

Le foie gras étant mi-cuit et non stérilisé en conserve, je vous invite à le conserver dans le réfrigérateur en respectant la durée des normes d'hygiène basiques : 3 jours !

Comment déguster le foie gras ?

Le foie gras se déguste de plusieurs manières, même lorsqu'on le mange brut : avec du pain d'épices, de la brioche ou du pain de campagne ou du pain de seigle.

D'un point de vue nutritionnel actuel, il n'est pas du tout banni (rien ne doit être banni de toute façon) ! Il est juste recommandé de le manger en quantité raisonnable 50 à 70g max avec du pain de campagne ou du pain de seigle.
En effet, le pain d'épice rajoute du sucre et la brioche, aussi bonne soit-elle, rajoute du gras dans un menu souvent déjà très riche.
Les 50g de foie gras sur du pain de campagne en quantité raisonnable, vous permet d'avoir une petite marge pour savourer cet hors-d'oeuvre avec un petit verre de porto ou de sauternes.
A noter pour les nouveaux arrivés que je ne suis pas là pour faire la rabat-joie, juste pour vous donner les chiffres, si vous faîtes attention à vôtre ligne et si vous êtes en mode "je fais attention" même pendant les fêtes !

Voilà des bisous !

Like et partage si tu as aimé l'article !

 

Tu as fait une de mes recettes ?!
Publie la photo sur Instagram et mentionnes-moi @twinsribbons !

 

Tu as un commentaire / un conseil à partager ou juste me dire merci ?
Ecris-le sous cet article, en commentaire, plutôt que sur les réseaux sociaux ! Il sera mieux conservé et visible par tous !

Si tu as des informations / faits intéressant(e)s à partager, n'hésite pas à le faire en citant tes sources fiables. Je m'efforce de trouver des sources fiables pour vos donner des informations, alors les ragots n'ont pas leur place ici !
Autrement dit, les commentaires des personnes qui étalent "leurs sciences" avec les "machin m'a dit..." ne seront pas mis en ligne !

 
icone-contributeur

Tu aimerais avoir des articles de qualités plus souvent ?

Deviens mon mécène en me soutenant sur Tipeee! C'est sans engagement !

Si tu n'as pas beaucoup d'argents, tu peux quand même me soutenir gratuitement en regardant quelques vidéos sur mon Clipeee !

Dans tous les cas, tu gagnes quelque chose en retour !

 


Related Posts



2 thoughts on “foie gras mi-cuit en terrine”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *