fbpx

Blog de cuisine / lifestyle / bons plans - Blog Val d'Oise

riz cantonais

riz cantonais

⭐ Cette recette fait partie du TOP 10 des recettes les plus consultés de la semaine dernière ! ⭐
Voir le TOP 10 de la semaine dernière

⭐ ⭐ Cette recette fait partie du TOP 10 des recettes les plus consultés du mois dernier ! ⭐ ⭐
Voir le TOP 10 du mois dernier

Hello mes gourmands ! Aujourd’hui je vous partage une recette chinoise, une recette que vous m’avez tant demandé : Comment faire un riz cantonais comme au restaurant ? Ou comme celui de mes parents (ancien traiteur asiatique) ?

Dans cet article : j’aborderai la recette du riz du cantonais, plus exactement celle qu’on trouve dans les restaurants en France, son histoire, ses valeurs nutritionnelles, ainsi qu’ une FAQ composée de ces questions suivantes, posées de nombreuses fois, à la fin de l’article :

  • Comment faire du riz cantonais comme au restaurant ?
  • Quel riz pour faire le riz cantonais ?
  • Quelle huile pour le riz cantonais ?
  • Quelle sauce pour le riz cantonais ?
  • Comment cuire le riz cantonais ?
  • Quelle viande avec le riz cantonais ?
  • Est-ce que le riz cantonais fait grossir ?

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Si vous n’avez pas le temps de lire, je vous invite à enregistrer l’article dans votre Pinterest et à le consulter plus tard !



Qu’est-ce que le riz cantonais ?

Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, notamment le riz cantonais en France, il s’agit d’un riz de la veille, cuit dans l’autocuiseur, très important pour les arômes, sauté le lendemain, avec des œufs brouillés, du jambon et des petit-pois. Le tout assaisonné avec du sel.
Voici la version originale du riz cantonais, servie dans les restaurants et les traiteurs dans les années 60-80. Pas de sauce soja, pas de sauce nuoc-mam

Pour ma part, moi qui ait grandi dans une famille asiatique, le riz cantonais, c’est le riz vide-frigo, le riz anti-gaspillage alimentaire.
On prend les restes qui sont “poêlables” et on les fait sauter.

Quelle est son histoire ?

Un plat tant apprécié à notre époque depuis 1990, qui aurait vu le jour au VI -VII ème siècle (600-700) grâce à l’empereur. Mais nous en sommes qu’aux prémices, car il s’agit uniquement d’un riz sauté avec des œufs brouillés.

Sous la dynastie Qing (1644-1912), on décide de l’améliorer en l’accommodant avec pleins d’ingrédients : du porc laqué ou des saucisses sucrées (lap cheong), des oignons verts, du maïs, des pousses de bambou en lamelle, des crevettes, du crabe, du concombre de mer, son eau de trempage et du vin jaune.

En 1925, ses premiers pas en France, en tant que “riz aux œufs brouillés” étaient loin d’être un succès. Henri Lecourt, sort la 1ère version à base d’œuf de cane, de jambon, de pousse de bambou et de bouillon, et était considéré comme une bizarrerie à manger.

Il faudra attendre 35 ans (1960), pour que les mentalités évoluent et acceptent non pas le “riz aux œufs brouillés’ mais le “riz cantonais“.
D’ailleurs le terme cantonais, désignait principalement la cuisine de la province de Guangdong (Canton), cuisiné par les immigrants de cette région et ceux du Viet Nam.

Et attendre 30 ans de plus, pour que la cuisine chinoise soit en vogue !
Sacrée histoire pour un simple riz sauté, non ?
Je ne vous fais pas attendre davantage ! Place à la recette !

6 personnes 
Temps de préparation : 10 mins 
Temps de cuisson : 15 mins 
 
Informations nutritionnelles : 
Calories estimées pour une personne  : 290 kcal / la portion 

Les plus :
Riche en protéines
Riche en glucides
Riche en calcium
Riche en chlore
Riche en cuivre
Riche en magnésium
Riche en manganèse
Riche en phosphore
Riche en sélénium
Riche en sodium
Riche en souffre
Riche en zinc
En savoir plus sur la différence entre 'Riche en…' et 'Source de…'
Sur ce blog…
le terme “riche en…” = au moins 10% des besoins journaliers d’un adulte
“source de…” = au moins 20% des besoins journaliers.

QUELS SONT LES USTENSILES UTILISES ?

(Pour les acheter, cliquez sur les images. En achetant directement ces ustensiles à partir de mon lien, vous contribuez à la survie de ce blog sans payer le produit plus cher. 😉 )

QUEL MODE DE CUISSON ?

QUELS SONT LES INGRÉDIENTS ?

  • 600g de riz blanc de la veille

Astuce : Pour faire du riz sauté, utilisez du riz de la veille ! Le riz devenu plus sec, collera moins à l’ustensile de cuisson (poêle, wok…) et ne rendra pas le riz pâteux !

  • 300g de petit-pois congelés

Astuce : Pour des petit-pois bien vert printanier dans votre plat, utilisez des petit-pois congelés plutôt que des petit-pois en conserve.

  • 3 oeufs
  • 2 tranches de jambon blanc découenné

Assaisonnement :

  • 2 cuillères à soupe d’ huile de sésame asiatique pour parfumer.
  • sel (pas de sauce soja, ni de sauce nuoc-mam pour le riz cantonais comme au restaurant)

RECETTE Du riz cantonais :

Préparer les oeufs :

  • A l’aide d’une fourchette ou d’une paire de baguette, battre les œufs.
  • Réserver au réfrigérateur.

Préparer le jambon :

  • A l’aide d’un couteau et d’une planche à découper, tailler les tranches de jambon en dès. D’abord en lanière, puis en dès.

Cuire les petit-pois :

  • Cuire les petit-pois surgelés en suivant les instructions du paquet.
    La plupart du temps, il s’agit de les plongeant dans de l’eau bouillante non salée durant une dizaine de minute.
  • Passer le tout à la passoir
  • Les plonger dans l’eau froide

Cuire les oeufs brouillés :

  • Ajouter 1 cuillère à soupe d’huile, dans le wok bien chaud.
  • Attendre 1-2 minutes pour que l’huile soit bien chaude.
  • Bien répartir l’huile dans le wok.
  • Ajouter les œufs battus.
  • A l’aide de la spatule ou de la louche, faire des cercles dans les œufs pour les casser afin d’avoir plein de petits morceaux d’œufs.
  • Réserver

Réchauffer le riz :

  • Réchauffer le riz de la veille tout simplement au micro-onde dans une boite hermétique.
  • Réserver.

Astuce : Comment avoir un riz sauté pas sec ?
Il suffit d’utiliser le riz de la veille et de le réchauffer au micro-onde !
Du riz de la veille, pour qu’un riz ne colle pas et un réchauffage au micro-onde pour que le riz n’ait pas besoin de rester trop longtemps dans la poêle !

Faire sauter son riz cantonais :

  • Ajouter 3 cuillères à soupe d’huile, dans le même wok bien chaud.
  • Attendre 1-2 minutes pour que l’huile soit bien chaude.
  • Bien répartir l’huile dans le wok.
  • Faire sauter le riz 1-2 minutes sur un feu bien fort.
  • Ajouter les petit-pois et les morceaux d’œufs brouillés.
  • Faire sauter le riz cantonais végétarien 1 minute.
    (Pour les végétariens la cuisson s’arrête là)
  • Ajouter les dès de jambon.
  • Faire sauter le riz cantonais 1 minute.

C’est prêt !
Bon appétit !

FAQ sur le riz cantonais :

Quel riz pour faire le riz cantonais ?

Pour faire le riz cantonais, n’importe quel riz suffit !
Du moment que le riz ne colle pas et ne se transforme pas en bouilli !
En gros, pas de riz gluant, riz rond à sushi, riz arborio pour risotto, riz pour riz au lait.
Idéalement, du riz asiatique (basmati, thaï…) et pour les petites bourses même les brisures de riz feront l’affaire !


Quelle huile pour le riz cantonais ?

Pour faire sauter le riz cantonais : un peu d’huile neutre compatible à la chaleur suffit : exemple huile de tournesol ou huile d’arachide.
Pour l’assaisonnement à la toute fin, si vous avez bien lu la recette, il s’agit de l’huile de s… 😉


Quelle sauce pour le riz cantonais ?

Pour le riz cantonais comme au restaurant : pas de sauce : ni de sauce soja ni de sauce nuoc-mam !


Comment cuire le riz cantonais ?

Pour cuire le riz cantonais : il suffit d’avoir un bon wok ! Un wok permet de faire sauter les aliments rapidement, d’avoir le “souffle du feu” dans vos plats et surtout de conserver une certaine humidité dans votre riz sauté pour qu’il ne soit pas sec.


Quelle viande avec le riz cantonais ?

Le riz cantonais est un plat équilibré, en général pas besoin de viande avec le plat. Mais pour plus de gourmandise : vous pouvez le manger avec du boeuf aux oignons, du boeuf sauté au poivre, du poulet vapeur ou encore des crevettes sauce aigre-douce et plein d’autres mets. Vous pouvez consulter la section cuisine chinoise pour plus d’inspirations.


Est-ce que le riz cantonais fait grossir ?

La réponse est oui et non. Si vous en mangez trop, la réponse est oui, mais ça c’est pour toute la nourriture même une pomme. Si vous mangez plus que votre métabolisme peut consommer, vous prendrez forcément du poids petit à petit.

Vous avez du riz à cuisinier ?
Découvrez les recettes les plus appréciées du blog à base de riz :

Vous aimez la cuisine chinoise ?
Découvrez les recettes chinoises les plus appréciées du blog :

Twinsribbons blog de cuisine et de bons plans

Likez et partagez si vous avez aimé l’article !


Twinsribbons blog de cuisine et de bons plans

Vous avez un commentaire / un conseil à partager ou juste me dire merci ?
Ecrivez-le sous cet article, en commentaire, plutôt que sur les réseaux sociaux ! Il sera mieux conservé et visible par tous !

Si Vous avez as des informations / faits intéressant(e)s à partager, n’hésitez pas à le faire en citant vos sources fiables. Je m’efforce de trouver des sources fiables pour vous donner des informations, alors les ragots n’ont pas leur place ici !
Autrement dit, les commentaires des personnes qui étalent “leurs sciences” avec les “machin m’a dit…” ne seront pas mis en ligne !



Soutenez twinsribbons sur Tipeee

Vous êtes sur Pinterest ?

Voici l’image à épingler pour vous inspirer à nouveau de cet article !
Pour encore plus de photos voici mon compte Pinterest








4 thoughts on “riz cantonais”

  • Merci pour cette délicieuse recette du riz cantonais comme au resto !
    Moi qui ai dû muter au fin fond de la montagne pour des raisons professionnelles, je revis grâce à votre recette !
    Complétement conquis, je testerai vos autres recettes 😀

    • Merci beaucoup pour votre commentaire !
      Je suis tellement heureuse que vous ayez apprécié la recette du riz cantonais de mes parents.

      Je comprends tout à fait votre sentiment de nostalgie.
      Déménager dans un nouvel endroit, surtout dans un environnement isolé, peut être difficile.
      La nourriture peut être un moyen de se sentir chez soi et de retrouver un sentiment de familiarité.
      Je suis ravie que ma recette ait pu vous apporter un peu de réconfort.

      En attendant, je vous souhaite une bonne adaptation à votre nouvelle vie dans la montagne !
      J’espère que vous aurez l’occasion de découvrir de beaux paysages et de rencontrer des gens sympathiques.
      N’oubliez pas de me laisser un commentaire si vous essayez d’autres recettes !
      J’adore avoir des retours de mes lecteurs.

      Au plaisir de vous lire !
      Douce journée

  • Recette simple et efficace:) J’ai une petite question, le riz utilisé pour la recette n’est pas précisé mais je crois qu’il vaut mieux du riz (thaï) parfumé que les autre riz, non?

    • Merci pour le compliment !
      Si vous aimez ce riz et que vous voulez plus de parfum, pourquoi pas ! Mais ce n’est pas forcément mieux 🙂
      Du coup, pas de préférences sur le riz utilisé.
      Bien sûr PAS de riz ronds (riz pour risotto, riz pour riz au lait, riz pour sushi…)
      Un riz basique acheté en grande surface convient parfaitement.
      Même les brisures de riz font l’affaire !
      Dans la culture asiatique, il s’agit d’un plat de pauvre qui utilise les restes.
      En France, à l’époque où les premiers asiatiques ont migrés pour devenir restaurateurs, il n’ y avait pas autant de choix sur les ingrédients, le riz inclus.
      Ils prenaient le riz qu’ils trouvaient, et mettaient de la couleur comme ils le pouvaient, le tout de manière abordable et bon. 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


FERMER
FERMER
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer